Françoise Simasotchi-Bronès (PR)

Professeur des Universités

Domaine :
Littératures francophones (aires Caraïbes, Afrique Subsaharienne, Océan Indien), épistémologie du fait littéraire francophone, Questions de langues, Problématiques littérature/Sciences humaines, Écritures de la violence extrême (Trauma studies), Problématiques identitaires (Insularité, Créolisation, Diaspora) Théories postcoloniales (cultural, subaltern, studies)

Contact :
francoise.simasotchi@univ-paris8.fr
fsimasotchi@gmail.com

I. Encadrement de recherche

  • Thèses en cours

Ulysse Mentor Écriture de la violence dans la littérature haïtienne (1919-2010) inscrit en septembre 2014.

  • Post doc

Normélia Parise (Professeur à l’Institut de Lettres et Arts de langue l’Université Féderale du Rio Grande do Sul – Brésil) Projet : Relations esthético-politiques à partir de la correspondance entre Marie Vieux-Chauvet et Simone de Beauvoir : pour relire l’expérience de l’écriture d’Amour, Colère et Folie. (début septembre 2017)

II. Valorisation de la recherche (sélection)

−Depuis 2015 Membre du Comité scientifique de la revue en Sciences Humaines et Sociales de l’Université d’État d’Haiti, Chantiers
−Membre du Comité éditorial des Presses Universitaires de Vincennes.
−Codirection avec V. Houdart-Mérot de la Collection « Littérature Hors Frontière » aux Presses Universitaires de Vincennes.
−Programme IDEFI-CréaTIC
Coresponsable d’un atelier-laboratoire « Pédagogies de la Trace dans les post-dictatures. Haïti et autres pays » en partenariat avec l’École normale supérieure d’Haïti (Université d’État d’Haïti) (2016).
Coresponsable d’un atelier-laboratoire « De la dictature à la démocratie (I) et (II) » en partenariat avec l’École normale supérieure d’Haïti (Université d’État d’Haïti) et la fondation "Connaissance et Liberté" (FOKAL) (2014-2015)

III. Publications (sélection)

• Directions d’ouvrages ou de revues [DO]

− [2014] Maryse Condé En tous ses ailleurs, Simasotchi-Bronès F. (dir.), Paris, L’improviste, 202 pages.
− [2014] Littérature n°174, « Édouard Glissant Une pensée du détour », F. Noudelmann, F. Simasotchi-Bronès (dir.), Paris, Larousse/Dunod, 144 pages.
− [2009] Littérature n°154, « Passages écritures francophones, théories postcoloniales » F. Simasotchi-Bronès, M. Mégevand, Z. Ali Benali (dir.), Paris, Larousse/Dunod, 180 pages.

• Ouvrages [OS]

−Entre Éloge et post repenser les créolités, 235 pages. (à paraitre)
− [2004] Le roman antillais, personnages, espace et histoire : Fils du Chaos, Paris, L’Harmattan, 342 pages

• Chapitres de livres

[2016] « Monchoachi, éléments pour une créopoétique : « En chantant créole, savoir… » dans Dire le réel aujourd’hui en poésie, I. Castro, E. Lloze, B. Bonhomme, (dir.), Paris, Hermann.
[2014] « Price-Mars et la littérature, l’ethnologue et les écrivains » dans J.- P. Byron (dir.), Construction du savoir et construction sociale, l’ethnologie en Haïti, Éditions de l’Université d’État d’Haïti, Presses de l’université Laval, p.153-181.
[2014] Introduction de Maryse Condé En tous ses ailleurs, Paris, L’improviste, 2014.
[2014] « Écrire d’un lieu travesti », Entretien avec Maryse Condé, dans Simasotchi-Bronès F. (dir.) Maryse Condé En tous ses ailleurs, Paris, L’improviste 2014, p.179-197.
[2011] « Le fil africain de Gisèle Pineau » dans Nkunzimana O., Naudillon F., Rochmann, M.-C., (dir.), L’Afrique noire dans les imaginaires antillais, Paris, Karthala, coll. Lettres du Sud, p. 153-172.

• Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture (depuis 2012)

[2017 ]« Alfred Alexandre écrivain postcréoliste » dans « Le social et ses discours dans le roman francophone d’Afrique et des Antilles » Présence francophone, n°87 , p. 43-68.
[2014] « La trace à l’œuvre dans les premiers romans d’E. Glissant » dans « Édouard Glissant La pensée du détour », Littérature n° 174, Paris, Larousse/Dunod, p.18-32
[2012] « Raharimanana : écrire pour dégorger le cri malgache » dans « Scénographies africaines de la modernité », Présence francophone, n°77, p. 55-72.
[2012] « La littérature haïtienne : réflexions rétrospectives et prospectives sur les francophonies littéraires postcoloniales. » dans Z. Nikodinovski (dir.) Langue, littérature et culture françaises en contexte francophone, AUF, Skopje (Macédoine), p.402-418.

• Articles (ASCL) (depuis 2012) :

[2015] « Les littératures des Antilles françaises des doudouistes aux post-créolistes » dans Québec français n°173, p.55-58
[2012] « Littératures francophones et écriture de l’esclavage transatlantique », dossier « Esclavages » in Diasporas, Revue Hommes et migrations, Presses du Mirail, Toulouse, p.196-214.

• Communications orales sans actes dans un congrès international ou national et Conférences (depuis 2013)

− [2016 nov] «  », Communication à la Journée internationale d’études sur Traducción de la intraducible : pensar con los saberes del otro, Universidad del Atlántico, Barranquilla (Colombie),
− [2016 nov] « Une éducation créole : Édouard Glissant et l’Institut Martiniquais d’Études » communication à la Journée doctorale sur la Philosophie de l’éducation organisée par l’Université de Cartagène, Cartagena de Las Indias (Colombie).
− [2016 23-25 nov.] “L’écrivain francophone caribéen : s’écrire traduit “Communication au IIIème Congrès Transdisciplinaire de la Caraïbe sur Les défis de la pensée sociale et politique en Amérique latine, Institut Global des Hautes Études en Sciences Sociales, Santo Domingo (République dominicaine).
− [2016 juin] Littératures caribéennes francophones : quelques exemples de pratiques de détour/nement Colloque Regards transatlantiques croisés sur les indépendances Paris Maison de L’Amérique Latine, Fondation EHESS.
− [2016] « Littérature et patrimonialité d’une mémoire des violences » dans le cadre du Congrès « Rencontre des Mémoires Argentine Haiti » Université Nationale de General Sarmiento, Buenos Aires.
− [2015 mai] « Esclavage transocéanique, littératures francophones : ouvrir le testament, partager l’héritage. » La patrimonialisation de la mémoire et de l’histoire de l’esclavage. Du local au global", (Actes à paraitre éditions Karthala, collection Esclavages).
− [2015 mars] « Maryse Condé écrivaine francophone, caribéenne irréductible », Colloque international Institut Global des Hautes Études en Sciences Sociales, Santo Domingo (République dominicaine).
− [2015 mai] « Maryse Condé, une femme qui toujours interroge » dans le cadre de l’hommage rendu à M. Condé, en ouverture du Mois des mémoires organisé par le Comité pour l’Histoire et la Mémoire des esclavages, Ministère de l’Outremer.
− [2013 mai] « Aimé Césaire : Toussaint Louverture en héritage », conférence à l’occasion des 110 ans de la mort de Toussaint Louverture et du centenaire de la naissance d’Aimé Césaire, Ambassade d’Haïti / Sénat Délégation à l’Outremer.
− [2013 mars] « Édouard Glissant, de la Caraïbe au Tout-Monde, petits pays au cœur nouveau du monde » u Colloque international Édouard Glissant, el encuentro de los mundos, Institut Global des Hautes Études en Sciences Sociales, Santo Domingo (République dominicaine).