Séminaire général de critique génétique

L’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS-ENS) est
heureux de vous inviter à la

première séance du Séminaire général de critique génétique

2017-2018

le mardi 17 octobre 2017, de 17h à 19h

pour la présentation du livre L’Œuvre comme processus ,
par Pierre-Marc de Biasi (ITEM) et Anne Herschberg Pierrot (Université
Paris VIII)

Amphithéâtre de PSL*au 62 bis rue Gay Lussac, 75005 Paris

Dans le prolongement des deux précédents congrès internationaux (1987, 1998), la rencontre dont les Actes s’intitulent/L’Œuvre comme processus/(Cerisy, 2010) s’est donné pour mission d’établir un état présent des travaux et une cartographie intellectuelle de la « critique génétique », discipline née du « moment théorique » des années 1960-70, institutionnalisée par la fondation de l’ITEM en 1982 et qui constitue l’une des principales innovations de ces quarante dernières années dans les méthodes d’approche de la littérature et de la création.

Le Congrès de 2010 qui a réuni une soixantaine de chercheurs et une douzaine de nationalités a permis de présenter une image complète et détaillée des avancées et des enjeux majeurs de la génétique, dans les domaines littéraires et archivistiques qui constituent les fondements de la discipline, mais également dans les domaines, textuels ou non, relevant notamment de l’histoire de l’art et de l’histoire des
> sciences, en prêtant une attention particulière à de nouveaux grands chantiers : littératures francophones, peinture, architecture, photographie, cognition, informatique, édition numérique, etc.

Cette séance de séminaire, animée par Pierre-Marc de Biasi et Anne Herschberg Pierrot présentera brièvement les axes majeurs de l’ouvrage et laissera une large place à une table-ronde, ouverte à la discussion générale, avec les contributions de Henri Mitterand, Jacques Neefs, Grégory Jouanneau-Damance.

Pierre-Marc de Biasi est directeur de recherche à l’Institut des textes et manuscrits modernes qu’il a dirigé entre 2006 et 2013. Il y est actuellement responsable de l’équipe « Histoire de l’art ». Plasticien, écrivain, il est notamment l’auteur de nombreux ouvrages sur Flaubert ainsi que de livres de référence sur la génétique des textes. Il a reçu en 2010 le prix de la critique de l’Académie française et le prix Le Point de la biographie pour son livre Gustave Flaubert : une manière spéciale de vivre paru en 2009 chez Grasset. En 2015, il a dirigé avec Anne Herschberg Pierrot un numéro spécial de la revue Littérature intitulé « Génétique : les chemins de la création ».

Professeur à l’université Paris 8, Anne Herschberg Pierrot a été directrice adjointe de l’ITEM de 2006 à 2013 et responsable de l’équipe Flaubert avec Pierre-Marc de Biasi de 2006 à 2015. Ses publications sur Flaubert portent principalement sur les stéréotypes et les idées reçues (édition du Dictionnaire des idées reçues au Livre de Poche, 1997), et sur/Bouvard et Pécuchet/dont elle prépare une édition avec Jacques Neefs pour la Pléiade. Sa recherche en génétique concerne l’interaction du style et de la genèse, et l’esthétique de la création en littérature et en art (Le Style en mouvement, 2005). En 2012, est paru sous sa direction/Flaubert, l’empire de la bêtise.




Aurèle Crasson (pour les responsables du "Séminaire général de critique génétique" : Nathalie Ferrand et Franz Johansson).

Aurele.Crasson@ens.fr mailto:Aurele.Crasson@ens.fr

http://www.item.ens.fr
http://www.item.ens.fr/